Actualités

À qui profite le Brexit sur le marché ?

Les Britanniques ont finalement décidé de quitter l’Union européenne. Une décision qui peut être remise en cause. Beaucoup d’entre les Britanniques parient encore sur un nouveau référendum. Et, l’État soutient cette hypothèse. Quoi qu’il en soit, le divorce est consommé et aura de conséquences sur le marché, non seulement pour les pays de l’Union européenne, mais surtout pour la Grande-Bretagne.

L’or et le dollar sortent vainqueurs

Il est faux de dire que la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne n’aura pas d’impacts sur le marché. Cependant, le prix de l’or va grimper pour atteindre jusqu’à 1400 à 1500 dollars l’once. Et pour cause, c’est une valeur refuge pour se préparer à d’éventuelles crises économiques. Aujourd’hui, l’impact du Brexit à court terme est déjà perçu sur le marché. Les Britanniques sont isolés économiquement parlant. Et, bien sûr comme l’on a parié, la monnaie britannique est dévaluée. Seule solution, la Britannique veut acheter l’or à n’importe quel prix. Ce dernier atteint aujourd’hui 1900 dollars l’once. Tout comme l’or, le dollar s’apprécie brusquement après cette décision des Anglais. Quant à l’euro, il sort affaibli de cette conjoncture historique.

Le cours du pétrole s’effondre

Non seulement aux pays de l’Union européenne, mais surtout à travers le monde, le prix de baril est revu à la baisse juste après le Brexit. Ce phénomène s’explique par la faiblesse économique des pays de l’Union européenne. Il faut le dire, Grande Bretagne fait partie des grands pays développés. Le Brexit a réduit la demande du pétrole sur le marché. Pourtant, aujourd’hui il est quasiment impossible de prévoir le prix du pétrole à long terme. Seulement, d’ici quelques mois (personne ne peut encore le préciser face à la possibilité de maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne) le prix du pétrole brut va monter.