Actualités

17 mai 2016 : Une nouvelle renégociation de l’or noir a été effectué

Du jamais vu dans le domaine du pétrole. Le mardi  17 mai 2016 se démarque par un évènement appelé or noir.

Manifestation

Le cours du pétrole prend un élan ce jour-là. En effet, le coût du pétrole est en pleine hausse. Toutes les entreprises ont battu leurs records personnels de tarif. Par exemple, le baril de Brent se vend à 49,47 dollars. Celui de WTI était de 48,42 dollars. On peut donc voir que ces entreprises ont atteint les plus hauts sommets dans le cours du pétrole. Jamais un tel évènement ne s’est produit sauf peut-être en octobre 2015. Toutefois, on trouve qu’une légère baisse du cours a été vue à la fin de la journée. En effet, on peut négocier le baril de Brent à 48,80 dollars et celui de WTI à 47,76 dollars. Le coût reste tout de même stable. LafargeHolcim prend le dessus sur toutes les entreprises. La valeur de son pétrole est de 39,28 euros pour ce dernier. Cela représente une hausse de 4,08%.

Précautions

Toute évolution du cours dérive de la fed. C’est-à-dire, tout ce phénomène dépend des États-Unis. Plusieurs questions se posent à propos de ces données. On se demande comment gérer cet évènement. Toutefois, des mesures doivent être prises pour éviter l’inflation. Ces dernières doivent être des stratégies monétaires que la  fed élabore. Il faut commencer par la stabilisation des prix et restriction de la création monétaire. Cette politique de resserrement monétaire est contrée par les marchés. On peut déjà voir le taux directeur grimpé de 0,25%. Ce sont les intérêts journaliers que la banque centrale ou autre union monétaire fixe. Cette hausse soudaine peut créer des ennuis au niveau du cours et au niveau du marché. Reste à savoir, quelles seront les précautions à prendre afin que l’or noir ne crée pas une inflation.